En août 2003, l'Exposition du Centenaire du Musée du Caire était encore ouverte, et je m'y suis rendu. Le chemin, mal indiqué, contourne le flanc gauche du Musée, le long duquel j'ai eu la surprise de trouver sur des galets, contenant bouteilles vides et mégots, les restes du  !
L'exposition elle même n'avait eu aucun visiteur de la journée (il était 16h).
Première constatation, les conditions d'éclairage sont insuffisantes, et les pièces, bien présentées, en souffrent.
Deuxième constatation: aucune pièce ne comporte d'étiquette explicative. J'ai demandé pourquoi, et on m'a répondu qu'elles existaient au début mais avaient été retirées car considérées comme non satisfaisantes. Personne ne les a remplacées depuis des mois. Donc il était impossible de s'y retrouver sans le catalogue. Malheureusement, celui ci ne liste pas tous les objets.
Les conditions techniques étant difficiles, les photographies présentées ci-dessous sont de qualité variable. Et de nombreux objets n'ont pu être photographiés valablement (par exemple la célèbre prothèse d'orteil), j'en suis désolé.Par ailleurs j'ai du faire un tri en retenant les oeuvres maîtresses-selon moi-
Bonne visite!

J'ai choisi de distinguer cet objet : il s'agit d'une tablette d'offrandes pour les sept huiles sacrées. Elle appartenait à un certain Teti-ankh-kem et date du début de la VIème Dynastie. Elle a été retrouvée lors de fouilles menées par Zahi Hawass dans la zone du cimetière du roi Teti, à Saqqara.
L'objet mesure 16,5 x 7,7 x 1,5 cm. Il comporte 7 godets destinés chacun à contenir l'huile dont le nom est mentionné au-dessus.